Actualités

trouver les brochets

Où trouver les brochets à l’ouverture ?

Le brochet reste un poisson mythique, tant par la taille imposante qu’il peut atteindre que par sa puissance et sa combativité. Et c’est donc naturellement une cible privilégiée au moment de l’ouverture. Trouver les brochets commence par cibler les bons postes.

Tout le monde a déjà entendu une histoire de débutant qui prend un très gros brochet. Mais ces anecdotes, qui font partie du folklore de la pêche, ne doivent jamais faire oublier que les bons pêcheurs prennent infiniment plus de poissons que les débutants. Et pour réussir, mieux vaut miser sur une bonne stratégie que sur un aléatoire coup de chance.

Adapter la stratégie au lieu pour trouver les brochets

La stratégie compte d’autant plus que le milieu pêché est grand (grand lac, grande rivière). Dans un petit lac, la probabilité de croiser un poisson n’est jamais nulle. Il en va tout autrement dans les grands milieux, qu’il s’agisse des lacs de retenues ou des grandes rivières. Dans ces parcours, la densité est faible et la réussite est encore plus qu’ailleurs conditionnée par la stratégie choisie et la capacité à trouver les bons postes. Le point de départ consiste donc à essayer de localiser les secteurs où se tiennent les poissons. Dans un second temps seulement, il restera à déterminer quelle est l’action de pêche la plus appropriée.
Bien sûr, il existe des postes classiques, qui produiront leur lot de poissons dans la saison (voir quelques exemples plus loin). Mais ce qui compte, c’est qu’ils soient occupés au moment où nous les pêchons. Un poste n’est en effet jamais toujours bon. Les carnassiers bougent, se déplacent et la valeur d’un poste est fonction des conditions du moment. Parmi les paramètres qui peuvent influencer le comportement des brochets au moment de l’ouverture, les conditions climatiques des quelques semaines précédents l’ouverture sont importantes à considérer. Si la fin d’hiver a été douce et le début de printemps précoce, les brochets seront déjà bien remis de leur reproduction. Ils seront donc actifs et auront déjà quitté les zones peu profondes où ils pondent. Les techniques prospectives auront donc de bonnes chances de « fonctionner ». Si au contraire l’hiver a été long et rigoureux et si le début du printemps est froid, ils seront tout juste remis de leur ponte et seront encore affaiblis, en phase de récupération. On aura en outre encore des chances de les trouver aux abords de leurs sites de fraie. Et les techniques lentes seront sans doute les plus prenantes.

La couleur de l’eau, un facteur à prendre en considération

La couleur de l’eau est également importante à considérer pour trouver les brochets. Lorsqu’elle est claire, le brochet se sent vulnérable et tend à s’éloigner du bord et à se tenir plus en profondeur, surtout les jours très ensoleillés, lorsque la lumière pénètre profondément. Dans ce cas et à moins d’abris abondants sur les berges qui peuvent contrebalancer cette règle, c’est plutôt en profondeur et vers le large qu’on trouvera les brochets. Si en revanche l’eau est teintée, les brochets peuvent se tenir dans des profondeurs très réduites. Les zones peu profondes sont en outre celles qui se réchauffent le plus précocement et qui sont régulièrement fréquentées par les poissons fourrages.
Ce dernier point est également très important à prendre en compte. Les carnassiers ne sont jamais loin de leur garde manger. Des rassemblements de fourrages, notamment lors de leur reproduction, sont toujours des zones à cibler. Les brochets ne sont jamais bien loin. En lac, ils se tiennent souvent un peu plus profondément mais à proximité, et « montent » chasser sur ces hauts fonds ou sur ces bordures où fraient les poissons blancs. Insister sur la zone augmente donc les chances d’être là au moment où ils y viennent.

Les premières touches donnent la tendance. Une fois qu’une zone ou qu’un poste préférentiel ressortent, c’est là qu’il faut insister en n’hésitant pas à varier les approches. Car il ne faut jamais rester bloqué sur sa stratégie de départ et ne jamais hésiter à la revoir en fonction des résultats obtenus, pour constamment s’adapter aux conditions du moment.

Quelques postes typiques de début de saison pour trouver les brochets

  • Les anses colonisées par les herbiers (notamment les roselières) en lac
  • Des arbustes noyés dans une retenue
  • Une arrivée d’eau (lac ou rivière)
  • Les bras mort et leur connexion dans une rivière
  • Les gros remous, les avals de piles de pont et les arbres noyés en rivière

 

Actualités Récentes

trouver les brochets

Où trouver les brochets à l’ouverture ?

Le brochet reste un poisson mythique, tant par la taille imposante qu’il peut atteindre que par sa puissance et sa combativité. Et c’est donc naturellement une cible privilégiée au moment de...

hameçon pour pêcher au toc

Quels hameçons pour pêcher au toc ?

Souvent négligé, le choix de l’hameçon pour pêcher au toc est pourtant capital. Car utiliser un hameçon adapté ou non peut complètement changer les résultats.

Inscrivez-vous pour rester informé de l'actualité de la pêche