Actualités

Réussir aux carnassiers en hiver

Marqué par le froid et des conditions difficiles, l’hiver n’est jamais une saison facile pour la pêche. Il est néanmoins toujours possible d’y réussir quelques belles parties de pêche et de belles surprises ne sont jamais exclues… La pêche aux carnassiers en est la preuve.

Avec le froid, l’hiver n’est jamais une période facile à aborder. Beaucoup rangent ainsi leur canne après les fastes de l’automne et passent les mois d’hiver au chaud. D’autres, au contraire, continuent sur leur lancée et passent encore de bons moment au bord de l’eau. Ils réussissent des pêches satisfaisantes, voire parfois mémorables. Il est en effet tout à fait possible de réussir sur les carnassiers en hiver. Cela en adaptant sa stratégie et en tenant compte de quelques règles simples.

Trouver les carnassiers en hiver

La première règle, et la plus importante, est de localiser les carnassiers. Même si elles souffrent de nombreuses exceptions, les tenues hivernales des carnassiers obéissent à quelques constantes universelles. La première est la recherche des zones profondes. Cela ne veut pas dire qu’ils seront tous rassemblés au plus profond du lac, ni qu’on n’en trouvera jamais un en train de chasser dans 2 m d’eau seulement. En période d’activité, ils peuvent chasser près des bordures et donc dans peu d’eau. Mais en général, par période de froid, les carnassiers optent pour des tenues profondes où ils se rassemblent, parfois en grand nombre. Ce n’est pas systématiquement le plus profond. Mais c’est en tous cas généralement sous plusieurs mètres d’eau (6 m, 8 m, 10 m ou plus selon les lacs et les périodes). Un hiver par exemple, pendant des parties de pêche réalisées fin décembre et début janvier, nous avions pu trouver de grosses concentrations de sandres et de perches sous 15 à 20 m d’eau. Tous les postes moins profonds étaient déserts, comme nous avons pu le vérifier à l’échosondeur. L’hiver suivant à la même époque et au même endroit, sandres et brochets étaient plutôt rassemblés dans des profondeurs moindres, comprises entre 7 et 9 m. Ces deux exemples illustrent bien la variabilité des tenues de nos carnassiers en hiver. Ils démontrent également qu’ils se tiennent plutôt en profondeur.

L’autre grand paramètre à prendre en compte lorsqu’on recherche les carnassiers en hiver est de localiser les concentrations de poisson fourrage. En effet, gardons, rotengles et autres brèmes ont également tendance à se rassemblent en hiver, lorsque l’eau se refroidit significativement. Ces rassemblements peuvent parfois être très importants. Et les carnassiers les recherchent et les suivent, bien entendu. Si vous localisez des bancs de fourrages, vous pouvez être certains que des carnassiers ne sont pas loin.

Sélectionner les meilleurs périodes d’hiver

Si un refroidissement peut être propice en automne, il n’en va pas de même en hiver. Les baisses de température sont rarement favorables. À l’inverse, les radoucissements au cœur de la froidure, qui mettent toujours un peu d’action chez les sandres, brochets ou perches, sont nettement meilleurs. De même, si la pointe du jour ou le crépuscule constituent toujours des moments susceptibles de rapporter quelques touches, les heures les plus chaudes (en milieu de journée) constituent une période plus régulièrement favorable au cœur de l’hiver. Elles correspondent aussi à l’activité du fourrage qui recherche les périodes les plus chaudes.

Localiser les tenues hivernales et pêcher pendant les périodes favorables est la première règle à suivre pour prendre des carnassiers en hiver. Reste ensuite à choisir la bonne technique, qui sera souvent une technique permettant une prospection lente et insistante (drop shot, verticale, tirette).

Actualités Récentes

Réussir aux carnassiers en hiver

Marqué par le froid et des conditions difficiles, l’hiver n’est jamais une saison facile pour la pêche. Il est néanmoins toujours possible d’y réussir quelques belles parties de pêche et de...

En hiver, essayez le calmar !

Présent sur nos côtes l’hiver, le calmar "ou calamar" permet une pêche simple et amusante, qui débouche souvent sur de délicieux repas.

Avec leur tête rappelant celle d’une...

Inscrivez-vous pour rester informé de l'actualité de la pêche