Les fiches conseils d'Europêche

Bien utiliser le spinnerbait

Le spinnerbait est un leurre redoutable. Simple d’utilisation, il se prête à différentes animations selon les cas de figure rencontrés. Faut-il encore le présenter, ce leurre hybride issu du l’association d’une tête plombée et d’une palette de cuillère ? Malgré son aspect déroutant, il a largement fait ses preuves et séduit de nombreux pêcheurs. Il faut dire qu’il sait presque tout faire, en dehors des grandes profondeurs et des eaux très froides. Son animation, rectiligne, est très simple. Mais elle peut varier au gré des circonstances. Car plus qu’une animation type, il s’agit plus souvent de combinaisons entre des configurations de poste et des comportements de poissons. Voici quelques animations types et des situations dans lesquelles elles sont les plus indiquées.

Animation rapide et rectiligne près de la surface

C’est une animation à la fois simple et très efficace pour prospecter les hauts fonds (moins de 1,50 m) ou les dessus d’herbiers ou d’autres abris dans lesquels peuvent s’embusquer les carnassiers. Sans aller jusqu’à tenter de décourager les poissons de le rattraper, il ne faut pas hésiter à le récupérer rapidement, pour émettre des signaux puissants mais aussi pour ne pas laisser le temps aux poissons de « réfléchir » et d’examiner cette proie fuyante juste sous la surface, parfois jusqu’à la crever. C’est redoutable pour le black au dessus des herbiers, mais aussi pour le brochet.

Rectiligne et rapide à différentes profondeurs

Cette même animation rectiligne et relativement rapide peut également être mise en œuvre à différentes profondeurs, n’excédant toutefois pas 4 à 5 m. Elle est excellente pour couvrir rapidement du terrain à la recherche de poissons réactifs. Un leurre ayant toujours tendance à remonter lorsqu’on le récupère rapidement, il est important de posséder différents grammages de spinnerbait afin que le leurre conserve sa profondeur, même lorsqu’on le récupère rapidement. Efficace sur tous les carnassiers.

Rectiligne et lent au ras du fond

Toujours aussi simple à mettre en œuvre, cette animation s’adresse cette fois aux poissons peu actifs qui, sans être apathiques, ne vont pas se lancer dans une course poursuite mais peuvent très bien donner un coup de dent à un intrus venant les « chatouiller » un peu trop. Il faut donc aller les provoquer au ras du fond, où ils se tiennent le plus souvent dans cette situation. Si le fond est encombré, c’est encore meilleur car les poissons risquent d’y être plus nombreux. À noter qu’une palette de forme arrondie (par opposition aux palettes allongées) réagit mieux avec une faible vitesse de récupération. Cette animation est efficace auprès de tous les carnassiers. Et il faut savoir insister, particulièrement en présence de perches et de sandres.

Descente contrôlée en feuille morte

C’est une animation qui n’est pas toujours simple à réaliser, mais qui peut faire merveille au ras des tombants rocheux où aiment se poster les brochets. Elle peut également se montrer très efficace au ras d’abris importants, comme des arbres noyés ou des herbiers dressés denses, comme des nénuphars par exemple. La difficulté consiste à bien contrôler la descente pour la ralentir légèrement sans trop brider le leurre, ce qui a alors tendance à le faire s’éloigner du poste. Les palettes rondes (colorado) permettent une descente plus lente du leurre et émettent des vibrations plus importantes.

Animations saccadée à vitesse moyenne

Cette animation « sinusoïdale », faite d’accélérations modérées, de ralentissements, de phases de descente et de reprise de contact est parfaite pour prospecter le cœur même des abris où s’embusquent souvent les carnassiers, brochets et black-bass, mais aussi perches et sandres. Il faut toujours garder la bannière tendue et rester concentré pour bien distinguer le choc du leurre contre une branche d’un coup de dent d’un carnassier. À la touche, il ne faut rien lâcher et sortir en force le poisson de son abri, sans toutefois se montrer trop brutal sous peine de nombreux décrochés.

Fiches conseils Récentes

Pêche en réservoir : essayez la nymphe

L’hiver est la pleine saison de la pêche en réservoir, ces plans d’eau qui permettent de pêcher la truite lorsque la première catégorie est fermée. Parmi les différentes techniques mouches...

DOPEZ VOS LEURRES AVEC LES ATTRACTANTS

Dernière évolution en matière de pêche aux leurres, les attractants sont désormais présents dans tous les rayons des détaillants et de nombreux pêcheurs les utilisent. Mais au fait, de quoi...

Bien utiliser le spinnerbait

Le spinnerbait est un leurre redoutable. Simple d’utilisation, il se prête à différentes animations selon les cas de figure rencontrés. Faut-il encore le présenter, ce leurre hybride issu du...

Inscrivez-vous pour rester informé de l'actualité de la pêche