Les fiches conseils d'Europêche

Éclatez-vous avec les carpeaux !

carpeau

Bien mordeurs, très bagarreurs, les carpeaux sont en outre souvent très abondants dans certains plans d’eau. De quoi bien s’éclater en été !

Parmi les nombreuses opportunités offertes pour faire de belles bourriches en été, la pêche des carpeaux est particulièrement amusante. Ces petites carpes ont en effet déjà tout des « grandes » question combativité, toute proportion gardée bien entendu, ce qui en fait des poissons à la fois puissants et très combatifs. En outre, ils sont bien moins chipoteurs que leurs aînées et peuvent être présents en forte densité. La pêche des carpeaux offre donc un maximum de sensations tout en étant sans grandes difficultés.

Un matériel léger suffit pour les carpeaux

Le premier point est bien entendu de connaître ou trouver un parcours riche en carpeaux. C’est généralement dans des plans d’eau qu’on les trouve en forte densité, soit parce qu’ils offrent de bonnes conditions de reproduction pour les carpes, soit parce qu’ils ont été spécifiquement empoissonnés en ce sens. C’est notamment le cas des « carpodromes », plans d’eau bénéficiant de « solides » empoissonnements en carpeaux afin de permettre des pêches fructueuses et pas trop difficiles.

La pêche du carpeau n’a guère de points communs avec la recherche de poissons trophées à laquelle se livrent les fanatiques de la carpe. Si ces dernières nécessitent de longues heures de patience et un matériel adapté à la puissance des plus gros spécimens, la pêche du carpeau peut se pratiquer avec du matériel courant. Elle offre en outre bien plus d’action, les captures pouvant se succéder à une bonne cadence si le parcours est suffisamment riche.

Le matériel dépendra de la façon de pêcher. Les cannes de type anglaise sont intéressantes et permettent de maximiser les sensations. Pour un montage avec ligne flottante, on choisira un wagler de 5 à 8 gr de portance, réglé pour que le bas de ligne traine nettement sur le fond. L’autre option consiste à utiliser un montage basé sur une plombée pêchant directement sur le fond. Ce plomb peut être une simple olive coulissante de 5 à 15 gr. Mais la façon la plus efficace consiste à utiliser un cage-feeder. Ce petit accessoire qu’on remplit d’amorce permet en effet d’amorcer directement à proximité de l’hameçon. On a alors intérêt à utiliser une canne spécifique pour pêcher au feeder, qui possède suffisamment de puissance pour bien lancer, et beaucoup de sensibilité en pointe pour marquer les touches subtiles. Pour ces montages, le bas de ligne sera assez court : 40 cm en 16/100, terminé par un hameçon n° 8 à 10 assez fort de fer.

Le maïs doux : un appât en or pour les carpeaux

Les carpeaux parcourent souvent activement les bordures à la recherche de nourriture. Il faut les fixer sur le coup en amorçant. Le plus simple pour les cibler spécifiquement est d’utiliser du maïs doux, peu couteux et facile à se procurer en quantité. On en jette quelques poignées à la main (ou à la fronde) en début de pêche, là où on va pêcher, soit à 15-20 m du bord. Il faut ensuite effectuer un amorçage de « rappel » par quelques poignées régulièrement lancées sur le coup, d’autant plus si les carpeaux sont là, ce qui se traduit par des sauts ou marsouinages et surtout des touches ! Une troupe de carpeaux a en effet tôt fait de consommer l’amorçage de départ et il est important de « recharger » le coup si l’on veut qu’ils y restent et que les captures s’enchaînent. On peut également utiliser des amorces de type farine, avec lesquelles on compose des boules qu’on garni de grains de maïs. Ces boules doivent être bien serrées de manière à ne pas éclater en surface mais à descendre intactes au fond où elles exciteront les carpeaux. Lorsqu’on utilise un feeder, l’amorce qui le garnit doit absolument intégrer des appâts qui vont escher l’hameçon, maïs doux ou asticot. Avec le maïs doux, il suffit de piquer 1 à 3 grains sur l’hameçon. Les panachés sont également très appréciés des carpeaux, grain de maïs et asticot ou ver de terreau par exemple. Une pêche facile et pleine de sensations !

Fiches conseils Récentes
conseils pour fin de saison truite

Conseils pour réussir sa fin de saison truite

Les dernières semaines de la saison truite sont souvent propices aux belles pêches, à condition cependant de respecter les règles de la pêche à cette saison. Préparez vote fin de saison...

Pêche au coup : bien présenter son appât

Les poissons blancs sont des poissons très tatillons et donc très exigeants sur la présentation des appâts. En dehors du soin apporté au montage et au réglage de la ligne, la façon de présenter...

3DB Pencil de Yo-Zuri

Pêche au leurre en mer : bien animer son stickbait

Le stickbait est le roi de la pêche en surface et n’a pas son pareil pour déclencher les attaques de carnassiers marins et particulièrement des bars. Mais il ne pêche pas tout seul et l’animation tient...

Inscrivez-vous pour rester informé de l'actualité de la pêche