Les fiches conseils d'Europêche

Imitation de fourmi : incontournable pour la fin de saison à la mouche

pêche à la mouche, imitation fourmi volante

L’imitation de fourmi volante sont des mouches incontournables pour la fin de saison, période à laquelle elles sont très prisées des truites et peuvent vraiment faire la différence certains jours.

Les mouches artificielles efficaces sur les truites de nos rivières ne sont pas les mêmes d’un bout à l’autre de la saison, car les insectes dont elles se nourrissent varient au fil des mois. Celles qui sont bonnes en fin de saison sont généralement petites, un critère important pour coller à la petite taille des insectes présents à cette période de l’année. Mais les truites ne se nourrissent pas que d’insectes aquatiques. Les insectes terrestres, très abondants depuis la fin du printemps et plus encore en été, tombent en effet souvent dans l’eau et sont alors régulièrement consommés par les truites.

La fourmi volante : une proie régulière des truites à partir de l’été

Les insectes terrestres qui finissent dans les rivières ou les lacs sont nombreux, mais une espèce mérite vraiment d’être imitée et de prendre place dans nos boites : la fourmi. Attention, il ne s’agit pas des fourmis que nous voyons marcher sur le sol, mais plutôt des fourmis volantes, c’est-à-dire les futures reines qui quittent la colonie pour aller en fonder une autre ailleurs. Lors de ces vols massifs, des retombées importantes se produisent fréquemment dans les rivières. Et lorsque c’est le cas, elles ne laissent jamais les truites indifférentes ! Mais elles ne sont pas faciles pour autant et peuvent se montrer très sélectives sur ce qu’elles gobent. Ce qui peut devenir très frustrant, jusqu’à ce qu’on trouve la bonne imitation. Dès lors, et à condition que la présentation soit correcte, les captures peuvent s’enchaîner tant que dure la présence des fourmis volantes sur l’eau.

Des ailes pour mieux voir les fourmis

Il existe de nombreuses imitations de fourmis. Elles varient par plusieurs paramètres. Leur couleur tout d’abord, brun/rouge ou noir, ces dernières étant les plus fréquentes. Mais toutes les imitations possèdent la même silhouette caractéristique de la fourmi, avec un abdomen volumineux précédé d’une « taille » fine. À noter également la présence d’ailes, pour imiter celles des vraies fourmis, mais aussi nous aider à bien voir la mouche, ce qui n’est pas toujours simple avec des petites imitations flottant assez bas sur l’eau. Ce critère visibilité doit donc être pris en compte lorsqu’on choisit son modèle. Tout comme la qualité de flottaison, qui peut varier d’un modèle à l’autre. Si les bonnes imitations doivent flotter assez bas sur la surface de l’eau, comme les véritables fourmis, certaines flottent cependant mieux que d’autres. C’est le cas de celles montées avec un corps en dubbing ou en mousse flottante façonnée, qui flottent mieux que les modèles possédant un corps en fil de montage verni.

L’imitation de fourmi est aussi efficace pour pêcher l’eau

En plus de leur grande efficacité pour pêcher les gobages pendant les retombées de fourmis volantes, l’imitation de fourmi est également intéressante pour pêcher l’eau et prospecter en l’absence de gobage. Les fourmis sont en effet appréciées des truites et d’autant plus consommées que les retombées sont fréquentes et régulières. Il ne faut pas non plus négliger le fait que les imitations de fourmis sont très proches de nombreux types de petits insectes terrestres qui finissent souvent dans les rivières et sont donc régulièrement au menu des truites. Elles représentent alors un choix judicieux pour prospecter les secteurs assez calmes et lents. Du fait de leur petite taille, les imitations de fourmis s’utilisent avec des bas de ligne à la fois longs et fins afin de favoriser une bonne présentation.

Fiches conseils Récentes

SURF CASTING : ANIMEZ VOS APPATS !

Si la pêche en surf casting est une pêche d’attente, l’immobilisme n’est pas forcément de mise. En effet, les appâts statiques ne sont pas toujours les plus attractifs. Un peu de mouvement...

Inscrivez-vous pour rester informé de l'actualité de la pêche