Les fiches conseils d'Europêche

Pêche en réservoir : essayez la nymphe

L’hiver est la pleine saison de la pêche en réservoir, ces plans d’eau qui permettent de pêcher la truite lorsque la première catégorie est fermée. Parmi les différentes techniques mouches possibles, la pêche à la nymphe allie la finesse à l’efficacité.

La pêche à la nymphe se pratique très bien en lac, notamment en réservoir, ces plans d’eau peuplés de grosses truites et ouverts à la pêche toute l’année. La pêche en nymphe représente également une bonne alternative aux pêches lourdes au streamer. Plus fine, plus légère, la pêche à la nymphe est également plus plaisante.

La nymphe : une pêche tout en finesse

En imitant différentes proies des truites, les nymphes font appel à leur comportement alimentaire. La taille des modèles utilisés pour pêcher en réservoir va généralement des hameçons n°10 à 14. On peut encore descendre en taille, notamment lorsque les truites sont fixées sur de petits insectes. Mais il est toujours plus risqué de combattre un gros poisson sur un petit hameçon. Ces nymphes permettent de pratiquer avec un matériel plus léger que celui habituellement utilisé pour pêcher au streamer et notamment avec celui qu’on utilise pour la rivière. Une canne de puissance 5 est ainsi parfaite pour les pêches de bordures ou à mi distance. S’il faut lancer loin ou si le vent est de la partie, une canne de puissance 6, voire 7 sera évidemment préférable. Une longueur allant de 9’6 à 10’6 est idéale.

Pêche en nymphe à vue dans l’eau claire

La plupart du temps, la pêche en nymphe se pratique avec une soie flottante. C’est la nymphe qui est lestée et peut ainsi descendre au niveau des truites. Il ne faut cependant pas trop utiliser des nymphes trop lourdes, dont le bruit à l’impact sur la surface peut effrayer des truites éduquées. Le comportement d’une nymphe trop lourde sous l’eau est également peu naturel. Mieux vaut un lestage modéré et laisser à la nymphe le temps de descendre au bon niveau. Quelques tours de fil de plombs sur la hampe de l’hameçon ou une bille lestée placée en tête de la nymphe sont la meilleure façon de les lester.
Avec une soie flottante, il est préférable de ne pas utiliser un bas de ligne trop court afin de laisser suffisamment de la liberté à la mouche. Une longueur ½ de canne (4,50 m environ) est une bonne base, mais il ne faut pas hésiter à l’allonger pour pêcher plus profondément ou lorsqu’il n’y a pas de vent et que les truites sont méfiantes.
La façon la plus passionnante de pratiquer en nymphe est de pêcher à vue. Cela ne peut évidemment se faire que si l’eau est suffisamment claire pour permettre de voir les truites, ce qui est généralement dans les réservoirs implantés dans d’anciennes gravières. La pêche consiste à anticiper la trajectoire de la truite, lancer la nymphe suffisamment près d’elle pour capter son attention mais sans trop pour ne pas l’effrayer. Puis d’animer légèrement la nymphe en cas de besoin pour déclencher la prise et enfin ferrer au bon moment, avant qu’elle ne recrache la mouche.

Pêche en nymphe en aveugle

Lorsqu’on ne peut pas voir les truites, il faut pêcher en aveugle. On peut alors mettre 2 voire 3 nymphes sur le bas de ligne, pêchant à différentes profondeur, la plus lourdes étant placée en pointe. Après avoir laissé les mouches couler, on récupère lentement la soie et la touche se manifeste par une tirée à laquelle il faut répondre par un ferrage modéré, sans quoi les casses peuvent être fréquentes. Les modèles de nymphes d’ensemble tels que pheasant tail ou montana sont généralement très efficaces. Mais toutes peuvent prendre les truites de réservoir.

 

 

Fiches conseils Récentes

Pêche en réservoir : essayez la nymphe

L’hiver est la pleine saison de la pêche en réservoir, ces plans d’eau qui permettent de pêcher la truite lorsque la première catégorie est fermée. Parmi les différentes techniques mouches...

DOPEZ VOS LEURRES AVEC LES ATTRACTANTS

Dernière évolution en matière de pêche aux leurres, les attractants sont désormais présents dans tous les rayons des détaillants et de nombreux pêcheurs les utilisent. Mais au fait, de quoi...

Bien utiliser le spinnerbait

Le spinnerbait est un leurre redoutable. Simple d’utilisation, il se prête à différentes animations selon les cas de figure rencontrés. Faut-il encore le présenter, ce leurre hybride issu du...

Inscrivez-vous pour rester informé de l'actualité de la pêche