Les fiches conseils d'Europêche

S’adapter au comportement des truites pour réussir son ouverture

truites

C’est bientôt l’ouverture ! Pour la réussir, il faut s’adapter au comportement des truites à cette période de l’année.

C’en sera bientôt finit du calme au bord de nos rivières à truites. Car le 13 mars, c’est l’ouverture, l’heure des retrouvailles tant attendues avec « nos » chères farios. Nous serons donc nombreux à nous lever tôt pour être au bord de l’eau dès l’aube et retrouver ces sensations qui nous ont tant manquées. Objectif : réussir ces premières parties de pêche de l’année. Pour cela, et quelle que soit la technique choisie, il faudra s’adapter au comportement des truites à cette époque de l’année.

Le comportement des truites est variable

Le comportement des truites varie en effet pendant la saison. Celui de l’ouverture n’a rien à voir avec celui du printemps, ni avec celui qu’elles auront en été. Comme la nature en général, les truites changent au fil des saisons et surtout au gré des conditions. Pour l’ouverture, 2 choses vont principalement conditionner leur comportement : tout d’abord, elles n’ont pas encore eu le temps de bien se remettre de leur reproduction et sont encore affaiblies ; ensuite, l’eau est froide à cette période de l’année. Or, le métabolisme des truites et donc toute leur activité, est sous l’influence de la température de l’eau. Pour l’ouverture et pendant les premières semaines  de la saison, les truites vont donc montrer un comportement typique d’eau froide et de poissons en cours de reconditionnement. Cela va influer sur le choix de leurs postes, de leur période d’activité, et sur leur préférence alimentaire.

Des truites affaiblies dans une eau froide sont très économes de leur énergie. Elles n’en ont pas à perdre. Elles évitent donc les courants rapides, où se maintenir implique de grosses dépenses d’énergie. Elles choisissent plutôt des courants modérés ou lents, ne nécessitant pas trop d’efforts pour s’y poster. Et elles se tiennent très près du fond, là où la vitesse du courant est la plus faible. Toujours pour économiser leur énergie, elles évitent tout déplacement superflu. Les proies qui passent trop loin ou trop au-dessus d’elles et qui réclament des efforts pour être capturées sont ignorées. Enfin, leurs périodes d’activité sont souvent brèves et espacées dans l’eau froide.

Savoir s’adapter au comportement des truites

Pour prendre des truites à l’ouverture, il faut tenir compte de leur comportement à cette période de l’année et adapter notre façon de pêcher. Pour les trouver, on délaissera les postes trop rapides pour nous concentrer sur ceux avec des courants lents ou modérés. On privilégiera aussi les postes profonds, les meilleurs à cette époque. Pour intéresser les truites, il faut pêcher au ras du fond, en faisant évoluer notre appât ou notre leurre le plus lentement possible. Cela doit guider nos choix de plombées au toc (assez lourdes et concentrées) ou de modèles de leurre (cuillères ou poissons nageurs denses). Et parce que les truites mettent parfois du temps à se décider dans l’eau froide, il est bon d’insister. Dans l’eau froide, les truites montrent une préférence pour les belles bouchées. Il ne faut pas hésiter à utiliser des appâts ou des leurres conséquents, sans exagérer bien sûr.

Enfin, le moment le plus favorable est celui pendant lequel l’eau est la plus chaude, c’est-à-dire en milieu de journée. Ensuite, le lever du jour est parfois excellent, mais ce n’est jamais garanti et c’est souvent bref. Quand les truites sont de sortie, il faut donc bien en profiter. Car ce sera peut-être le seul bon créneau de la journée…

Fiches conseils Récentes
conseils pour fin de saison truite

Conseils pour réussir sa fin de saison truite

Les dernières semaines de la saison truite sont souvent propices aux belles pêches, à condition cependant de respecter les règles de la pêche à cette saison. Préparez vote fin de saison...

Pêche au coup : bien présenter son appât

Les poissons blancs sont des poissons très tatillons et donc très exigeants sur la présentation des appâts. En dehors du soin apporté au montage et au réglage de la ligne, la façon de présenter...

3DB Pencil de Yo-Zuri

Pêche au leurre en mer : bien animer son stickbait

Le stickbait est le roi de la pêche en surface et n’a pas son pareil pour déclencher les attaques de carnassiers marins et particulièrement des bars. Mais il ne pêche pas tout seul et l’animation tient...

Inscrivez-vous pour rester informé de l'actualité de la pêche