Les fiches conseils d'Europêche

Truite en septembre : fin de saison gagnante

Les dernières semaines de la saison les truites peuvent être propices à de belles pêches, mais il faut s’adapter aux conditions.Septembre annonce la fin de la saison truite, mais offre encore de belles possibilités de bien en profiter. Après 2 mois d’été jamais faciles à gérer pour la pêche de la truite, septembre annonce également le retour de conditions favorables, avec des nuits redevenant fraîches et des rivières qui retrouvent une température plus favorable à l’activité des truites.

Truite en septembre : rechercher les rivières en état

Selon les conditions et les préférences de chacun, il existe plusieurs possibilités pour réussir sa fin de saison. Mais comme toujours, la stratégie doit être au rendez-vous. À cette période de l’année, réussir passe d’abord par la recherche de cours d’eau en état, c’est-à-dire avec des conditions les plus éloignées possible des eaux basses et réchauffées de l’été, guères propices à l’activité des truites. Pour réussir en septembre, il faut rechercher les cours d’eau ayant bénéficié de quelques orages et dont le niveau s’est un peu regonflé. Ou encore choisir ceux qui se sont le plus rafraîchit. Il s’agit généralement des cours d’eau prenant leurs sources à des altitudes importantes où les températures baissent toujours plus rapidement que les autres.
Si des orages se produisent comme c’est parfois le cas à la fin du mois d’août, les cours d’eau aux débits regonflés seront favorables. En l’absence d’orage, mieux vaut délaisser ruisseaux et petites rivière pour se focaliser sur les rivières, toujours plus en eau. Et celles aux sources les plus élevés seront sans doute les meilleurs car bénéficiant de débits plus soutenus et de températures plus clémentes. Mais il faudra sans doute monter un peu en altitude pour trouver des eaux fraîches et des truites actives.

Fin de saison truite : affinez tout !

Côté technique, différents choix sont possibles. Avec un mot d’ordre cependant : affinez tout ! À moins de bénéficier de débits nettement regonflés par des orages, il est en effet impératif de continuer sur la ligne de l’été avec des montages fins et légers.
Au leurre, cela se traduit par l’utilisation de leurres de petites tailles et de densité réduite. Les poissons nageurs supending sont ainsi très intéressants à cette saison car mieux adaptés aux débits bas. Tout comme les leurres souples, surtout les petits modèles montés sur des têtes plombées légères. Au lancer, les mini cuillères tournantes n° 0 ou 00 sont très prenantes, surtout si elles sont utilisées avec des nylons fins (14 ou 12/100) pour bien les lancer et correctement les faire évoluer. Les cuillères mouches sont excellentes et on privilégiera les teintes sobres, argenté, cuivré voire noire en cas de forte luminosité.
Le toc retrouve souvent une belle efficacité en septembre. Mais là encore, rien au-dessus de 12/100 en bas de ligne, à moins de pêcher directement après un orage. Les plombées doivent être très légères pour s’adapter aux eaux encore basses. Il faut cibler les secteurs et les postes les plus courants, même s’ils sont peu profonds, car ce sont ceux qui ont le plus de chances d’être occupés par des truites actives. Côté appâts, la teigne est un bon choix. Mais le ver aussi, à condition de les choisir dans des petites tailles. La mouche naturelle reste un appât de tout premier ordre pour le milieu de journée, surtout par temps ensoleillé et si les eaux restent basses.
Enfin, la pêche à la mouche est également dans une période favorable. Parmi les modèles incontournable de la fin de saison, on peut citer la fourmi qu’il est impardonnable de ne pas avoir avec soi, en, noir bien-sûr, mais également en rouge. Elle fera merveille aussi bien sur les lisses que dans les courants. Les petites imitations de diptères noires font également parties des modèles gagnants. Quant aux postes courants, de petites mouches d’ensemble se révèlent souvent prenantes, à condition d’être bien présentées.

Fiches conseils Récentes

Bien utiliser le spinnerbait

Le spinnerbait est un leurre redoutable. Simple d’utilisation, il se prête à différentes animations selon les cas de figure rencontrés. Faut-il encore le présenter, ce leurre hybride issu du...

Que penser du casting ?

Lentement mais sûrement, le matériel casting trouve sa place dans les râteliers des pêcheurs de carnassiers. Effet de mode ou réel intérêt ?

Le gardon, commun mais pas toujours si facile

Le gardon est le poisson le plus commun de nos parcours de seconde catégorie. Mais en faire de belles bourriches n’est pourtant pas toujours si facile. Il est présent dans à peu près tous les parcours de...

Inscrivez-vous pour rester informé de l'actualité de la pêche